TABLE RONDE SOLITUDE

Le SENTIMENT DE SOLITUDE CHEZ LES JEUNES

Départ du domicile parental, rupture, éloignement pour les études, problèmes de santé, complexes physiques, addiction aux cyber-usages … La solitude est multifactorielle et résulte souvent de plusieurs facteurs en lien avec des problèmes d’estime de soi. 
Face au sentiment grandissant de solitude chez les étudiants, le FAVE a décidé de sensibiliser l’opinion sur ce sujet lors de la journée mondiale des solitudes du 23 janvier.

Solitude et sentiment de solitude, quelle différence ?

Solitude et sentiment de solitude : Quelle différence ? Le sentiment de solitude pourrait naitre d’une absence en nous, plutôt que d’une absence autour de nous. C’est ce vide intérieur qui serait à l’origine de la souffrance liée à la solitude.

Ensemble, brisons le tabou de la solitude chez les jeunes

Dans le cadre de la journée mondiale des solitudes le 23 janvier, le FAVE a organisé une table ronde-débat en présence de professionnels de santé universitaire. Une assistance sociale – sophrologue et un psychologue nous ont donné quelques clés pour sortir de l’isolement et renouer un lien social profond.

– Identifier son manque et hiérarchiser ses besoins

– Prendre soin de sa personne. La sophrologie, tout comme la méditation sont des outils utiles pour se reconnecter à soi.

– Se relier aux autres par le biais d’activités associatives ou sportives par exemple

– Prendre soin des autres : se sentir utile renforce la bonne estime de soi et change la dynamique relationnelle

Pour contacter un professionnel de santé universitaire

Pour rencontrer un psychologue ou un sophrologue à l’Université, contacter le service de Santé Universitaire de votre ville :

Nancy : 03 83 68 52 13

Vandoeuvre : 03 83 68 52 00

Strasbourg : 03 68 85 50 24

Reims : 03 26 91 82 43

Retour en haut